La première de ce spectacle:

SUD OUEST/ Clermont-Dessous – Mercredi 7 septembre 2011

Entre la France et l’Italie


Le public a beaucoup apprécié la prestation de Margherita.
photo christine antheaume

Elle chante, elle danse, elle joue… Trois femmes en une, trois cordes à l’arc de Margherita Oscuro… On a vu la comédienne dans « Section de recherches » sur TF1, au théâtre avec « Une aspirine pour deux » ; on a écouté la chanteuse en première partie des Tri Yann, sur des scènes nationales comme le festival d’été de Nantes ; on a admiré la danseuse d’Éclipsodanse ou Alpha jazz… Dimanche 4 septembre, elle condensait ses trois passions en un seul spectacle, en présentant « Match France-Italie… en musique », devant une salle comble.

Depuis sa plus tendre enfance, sa vie et son cœur sont partagés entre la France et l’Italie, pays dont elle est originaire, et le moins qu’on puisse dire c’est que ce métissage lui réussit. De cette double appartenance, elle a fait un spectacle singulier, faisant revivre la grande époque de la variété des années 70, période où les échanges socioculturels entre les deux pays étaient florissants. Ce petit voyage musical et humoristique entre la Botte et l’Hexagone, mêlant textes, paroles, chansons et chorégraphies, était présenté sous forme de compétition entre les deux pays. D’emblée, elle a su instaurer avec son auditoire un climat intimiste et complice, et un esprit de participation interactive, et à la fin du spectacle le public a terminé debout. Elle reviendra le 2 octobre sur la scène de Clermont-Dessous, à 15 h 30. Réservations au 05 53 66 56 99 ou au 06 30 55 58 93.

Ses projets ? On la retrouvera le 8 octobre à Agen, où elle dispensera un stage de chant axé sur la comédie musicale, ouvert aux chanteurs, danseurs et comédiens de tous niveaux (nombre de place limitées). Pour les détails du contenu, des horaires et les lieux, contacter le 06 32 88 12 17 ou le 06 81 44 51 24. Les 14 et 15 janvier, elle proposera, à Marmande, un stage de danse autour du même thème. Et en novembre, elle jouera à Bordeaux dans la pièce « Désigné coupable », avec Bernard Menez et Frédéric Bouchet.